Manou le Petit Prince des Fleurs

Texte de Philippe Levôtre

 

Tranche d’âge : 6 à 11 ans
Durée du spectacle : 60 minutes

 

Le conte aborde plusieurs thèmes que chacun doit affronter dès son jeune âge. Ainsi notre héros auquel tout enfant s’identifie aisément fait face aux problèmes posés par l’exclusion, la maladie, la misère, le chômage, la délinquance, la mort, la guerre, l’argent. Avec la naïveté des enfants, il ouvre un œil neuf sur le monde et met en déroute le raisonnement des adultes : il ne comprend pas pourquoi, puisqu’on vit plus heureux avec le bien qu’avec le mal, les hommes ne parviennent pas à s’accorder pour vivre en harmonie. Alors il décide, mettant à profit le don que la nature lui a donné, de changer les choses.

Intrigue

Bien malgré lui Manou s’endort toujours en classe et n’apprend rien à l’école au grand désespoir de son entourage… Heureusement pour lui son père, qui est beau, riche et marchand de canons, a l’idée de l’envoyer à l’école de la vie.

Première leçon avec le jardinier Moustache qui découvre une chose merveilleuse : Manou a un don magique, les fleurs poussent sous ses doigts ! Les leçons suivantes données par le comptable de son père et le médecin de la famille vont donner au jeune garçon l’occasion d’utiliser son pouvoir pour améliorer le sort des gens qu’il rencontre.

Alors, avec les conseils du vieux jardinier et sous l’œil complice de son ami et confident le poney Gymnastique il fait pousser des roses à l’hôpital, du chèvrefeuille sur la prison, des jardins magnifiques au cœur du bidonville et bientôt la vie de ses concitoyens est transformée. Mais que va-t-il se passer quand une guerre éclate et que les canons de Monsieur Père disparaissent sous le lierre et les églantines en crachant des bouquets de fleurs parfumées ?

Conditions scéniques

Cette pièce de théâtre nécessite une scène minimum de 4 M de profondeur sur 7 M de large pour un décor de 2,40 M de hauteur ; l’obscurité, ou au moins une forte pénombre permet un rendu optimum des différents effets lumineux.

Elle est interprétée par deux comédiens. Un castelet intégré à ce décor permet l’intervention ponctuelle de marionnettes en ombres chinoises.